LE MASSAGE SUEDOIS 

_MG_7676.jpg

Cliquez ci dessous pour visionner la vidéo du massage 

Le massage suédois est un massage qui allie douceur et technique dynamique qui consiste en un enchaînement de manœuvres exécutées principalement sur la musculature et les articulations.

 

 

Il a pour objectif premier de desserrer les tensions et les raideurs musculaires.

Le massage suédois stimule la circulation sanguine, le drainage lymphatique, l'élimination des toxines, ce qui permet de prévenir les courbatures – le massage idéal pour les sportifs après l'effort ! Cette technique de massage soulage les douleurs dorsales, musculaires et articulaires et l'arthrose.

Il stimule également le système nerveux, procurant notamment des effets relaxants au niveau psychologique. 

 

l permet d'atténuer le stress et les angoisses, il a même une influence positive sur la dépression. Il a un double effet, physique et psychologique, et il est à la fois relaxant et tonifiant.


 

Les 5 techniques de base

Les 5 techniques de base du massage suédois ont été développées par le professeur Pehr Henrik Ling. Lors d’un soin, voici les étapes thérapeutiques à respecter :

  1. L’effleurage : le principe est de toucher à peine la peau. Cette étape consiste en de longues et douces caresses au début et à la fin du massage, et sert généralement à étaler les huiles essentielles sur le corps.

  2. Le pétrissage : c’est une technique qui vise à malaxer les tissus souples du corps, avec le pouce, l’index et le majeur ou avec la main, pour relaxer les muscles ou le tissu sous-cutané.

  3. La friction ou le frottement : ce sont des petits mouvements circulaires qui ont pour but de détendre les muscles et de relâcher les tensions. C’est une méthode délicate à faire puisqu’elle peut entraîner des douleurs si elle est mal pratiquée.

  4. Le tapotement : on effectue un tapotement des mains en creux ou des doigts. Cette étape cible encore une fois les muscles et stimule la circulation sanguine.

  5. La vibration : il s’agit de faire trembler les muscles avec le bout des doigts ou les mains creuses. Les effets de relaxation doivent se ressentir dans les tissus sous-cutanés et le client doit repartir de son soin léger.

 

 

 

Même si la technique est précise, le masseur peut néanmoins adapter son massage selon les besoins et les goûts de son client, que cela soit au niveau de la force des percussions ou du rythme des manipulations. Outre les percussions, le masseur emploie aussi l'effleurage, le pétrissage, les frictions, le malaxage, le tapotement et la vibration. Toute une panoplie de techniques qui sont ajustées en fonction de la personne massée et de ce qu'elle souhaite. Un massage à la carte !

Massage suédois : le bien-être à la mode scandinave

Les techniques du massage suédois ont été formalisées par Per Henrik Ling, médecin suédois, à l'orée du XIXe siècle. C'est aussi lui l'inventeur de la gymnastique suédoise – imaginer les massages qui la complétaient était donc une suite logique ! Comme le concepteur du shiatsu, le massage japonais, Ling s'est appuyé sur la physiologie et l'anatomie pour élaborer sa méthode. Il considérait sa technique non comme un massage, mais comme des "exercices passifs du malade", dont les objectifs sont finalement les mêmes que ceux de la gymnastique suédoise. N'est-ce pas formidable de profiter des bénéfices du sport sans bouger un orteil ?